4 points clé du conflit isarélo-palestinien

0
1530
Article
Le conflit Israélo-Palestinien est important à comprendre car il rythme l’actualité depuis près de 70 ans et continue d’être au cœur des guerres actuelles. Pour ceux qui sont un peu perdus, voici les 4 points à savoir :

 

1. Le monde divisé par A+B
En 1915, la France et l’Angleterre rentrent en négociation pour se partager le Proche-Orient en cas de victoire pendant la Première Guerre Mondiale. L’Empire Ottoman, allié de l’Allemagne et de l’Autriche-Hongrie, y a en effet un territoire colossal. Ce sont les négociations de Sykes-Picot. La zone en bleu reviendra à la France. Celle en rose à l’Angleterre. Les deux régions marquées par A ou B deviendront des Etats arabes indépendants mais sous contrôle français en A, et sous contrôle anglais en B. On remarquera que la Palestine est en jaune. L’Angleterre y prévoyait déjà un régime particulier, notamment en faveur d’une communauté juive.

 Sykes picot
2. La Résolution 181
A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la toute jeune ONU cherche à rendre justice à la communauté juive martyrisée pendant le conflit. Lui consacrer un territoire, nous l’avons vu, est une idée qui date déjà de quelques décennies. L’occasion est donc parfaite. Et c’est sans dout eavec toute bonne volonté que l’ONU écrit la Résolution 181 sur le gouvernement futur de la Palestine.
Le texte prévoit le partage entre communautés juives et arabes du territoire de la Palestine. Jérusalem obtient un statut particulier du fait de son importance. Des dispositions financières,économiques, immobilières, légales ou encore démocratiques sont énoncées pour harmoniser autant que possible les deux territoires. L’Etat juif occupe 56% de la Palestine et l’Etat arabe 44%. Cet événement est tragique pour les Palestiniens qui le nomment « Nakba », la catastrophe.
 résolution 181

3. Et après
 ? Quatre guerres en 25 ans.

 1948-1949 : Les Palestiniens et les pays alliés à leur cause refusent le partage et déclarent la guerre et l’Etat juif. Ce dernier en sort vainqueur grâce à des soutiens extérieurs. La nouvelle carte est beaucoup plus avantageuse à l’Etat juif.

1956 : Israël procède à une attaque sur sa frontière égyptienne dans le Sinaï. Grâce à l’intervention de l’ONU et de grandes puissances, le conflit tourne court.

1967 : l’URSS qui soutient l’Egypte et la Syrie – deux pays qui entourent Israël – les équipe en matériel militaire. Les Français et Anglais font de même avec Israël. L’Egypte cherche à reconquérir le Sinaï. L’armée israélienne très puissante met rapidement l’Egypte ainsi que la Syrie en déroute et occupe de nouveaux territoires. L’ONU intervient et met un terme au conflit. Israël occupe toute la Palestine.

1973 : L’Egypte, la Syrie, l’Irak, l’Algérie, la Jordanie et le Maroc s’allient pour s’attaquer à Israël. La communauté internationale se mobilise rapidement et stoppe le conflit, notamment grâce à une intervention des Casques Bleus.

drapeau palestine
Drapeau de la Palestine adopté en 1948
pass palestine
Passeport palestinien créé en 1995

 

 

 

 

 

 

4. Les Palestiniens en 2016.
• 5 millions de réfugiés Palestiniens inscrits au à l’UNRWA (Agence des Nations Unies pour les Réfugiés Palestiniens).
• L’Etat de la Palestine occupe un siège d’observateur aux Nations Unies depuis 2012 mais n’en est pas membre.

• Plusieurs négociations, parfois en secret, ont eu lieu : les Accords d’Oslo en 1993 ou encore le Sommet de Camp David en 2000, où de petites concessions ont surtout été faites.

• Les territoires palestiniens reconnaissent le droit de l’Etat israélien d’exister. L’ONU propose comme solution durable la constitution de deux Etats à part entière.



SOURCES

Nations Unies. Résolution Adoptée Sur Le Rapport De La Commission Ad Hoc Chargée De La Question Palestinienne. 1948.
http://www.un.org/fr/documents/view_doc.asp?symbol=A/RES/181(II)&TYPE=&referer=http://www.un.org/french/Depts/palestine/history2

Le Monde Diplomatique. Conflit Israélo-Palestinien.
https://www.monde-diplomatique.fr/index/sujet/conflitisraelopalestinien

Baroud, Ramzy. Roots of the Conflict: Palestine’s Nakba in the Larger Arab ‘Catastrophe’ (Foreign Policy Journal). 2016.
http://www.foreignpolicyjournal.com/2016/05/20/roots-of-the-conflict-palestines-nakba-in-the-larger-arab-catastrophe/

Larousse. Accords Sykes-Picot.
http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/accord_Sykes-Picot/145649

Larousse. Guerres Israélo-Arabes.
http://www.larousse.fr/encyclopedie/groupe-homonymes/guerres_isra%C3%A9lo-arabes/125298

Nations Unies. United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East (UNRWA). “We Are Tired; It’s Enough”: On World Refugee Day, Unrwa Shares The Voices Of Palestine Refugees In Gaza. 2016.
https://unispal.un.org/DPA/DPR/unispal.nsf/47d4e277b48d9d3685256ddc00612265

PBS. Shattered Dreams of Peace.
http://www.pbs.org/wgbh/pages/frontline/shows/oslo/negotiations/

Nations Unies. UN News Centre. In Jerusalem, Ban urges two-State solution to Israel-Palestine conflict. 27 juin 2016.
http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=54331

LAISSER UN COMMENTAIRE