23 juin 2016, 1er jour de paix

0
802

Versions
FR: ART#13 (FR) – 23 juin 2016, 1er jour de paix
ENG: ART#13 (ENG) – 23rd 2016, first day of peace

Article

Le 23 juin 2016, la Colombie signe un cessez-le-feu avec les FARC. Bien qu’il reste encore à faire pour que la situation soit définitivement réglée, des années de négociations, d’échecs et de menus succès auront finalement payé.

La guerre civile en Colombie, initiée par des révoltes paysannes violemment réprimées, donna naissance à plusieurs groupes et milices qui constituèrent une « république indépendante », à son tour quasi-annihilée.
En 1964, les rescapés de ces groupes décidèrent de se réunir sous l’appellation Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC) et de reprendre les armes.

Cinquante-deux ans de conflits dévastèrent le pays. La Colombie compte énormément de personnes déplacées et de réfugiés.
Fin 2015, près de 7 millions de personnes étaient déplacées internes, soit plus que partout ailleurs dans le monde.

Nous l’avons vu dans de précédents articles, le trafic de drogues représente un véritable fléau car il alimente le crime organisé. La culture de plantes à l’origine des drogues peut être plus lucrative que l’agriculture classique, ce qui enferme la population dans un cercle vicieux. Absolument tout le pays colombien cultive des feuilles de coca, à différentes échelles. La culture des feuilles de coca en Colombie représente en 2014 pas moins de 408 millions de dollars.
Cette industrie effrénée ressemble à celle de l’Afghanistan où la culture du pavot est très répandue. La carte ci-dessous montre d’ailleurs que la Colombie et l’Afghanistan (en vert) font partie du groupe très restreint des pays producteurs de drogues.

Capture colombie

Le processus de transition vers la paix a dû prendre en compte ces milliers de familles qui comptent sur la culture de coca pour survivre, ainsi que les FARC qui utilisent ce système pour financer leurs activités. Quelques 1300 familles ont délaissé le coca pour produire du cacao. La moitié de la production de cacao en Colombie provient maintenant de ce développement alternatif.
Libérées de la supervision des FARC, ces familles sont désormais seules responsables de leur production.

La signature de ce cessez-le-feu met fin définitivement à un conflit qui fit plus de 220 000 morts.
Le 23 juin 2016 est le dernier jour officiel de la guerre entre le gouvernement colombien et les FARC.



SOURCES

Colombie. Observatorio de Drogas de Colombia. Colombia, Monitoreo de Cultivos de Coca 20142015.
http://www.odc.gov.co/Portals/1/publicaciones/pdf/CO032052015-informe-monitoreo-cultivos-coca-2014.pdf

Colombie. Observatorio de Drogas de Colombia. Familias que antes sembraban coca, hoy construyen país cultivando cacao. 2016.
http://www.odc.gov.co/INICIO/Noticias/artmid/2976/articleid/2396


Colombie. Observatorio de Drogas de Colombia. Production de feuilles de coca par tonne. http://www.odc.gov.co/Portals/1/Docs/Oferta/produccion-hoja-coca-toneladas.jpg

Colombie. Observatorio de Drogas de Colombia. Tráfico.

http://www.odc.gov.co/problematica-drogas/oferta-drogas/trafico

La nación. Las FARC en Colombia: 52 años en guerra y 220.000 muertos2016.
http://www.lanacion.com.ar/1911786-las-farc-en-colombia-52-anos-en-guerra-y-220000-muertos

Nations Unies. Centre d’Actualités de l’ONU. Colombie : Ban Ki-moon assiste à la signature de l’accord de cessez-le-feu entre le gouvernement et les FARC. 2016

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=37529

Nations Unies. UNHCR. Colombia2016.
http://www.acnur.org/donde-trabaja/america/colombia/

Nations Unies. UNHCR. Global Trends 2015. 2015. 
http://www.unhcr.org/global-trends-2015.html

LAISSER UN COMMENTAIRE