Al-Shabaab

0
936

Versions:
FR: Fiche ADN#8 (FR) – Al-Shabaab
ENG: FICHE ADN#8 (ENG) – Al-Shabaab

Fiche ADN :

shabablogo

NOM : Harakat al-Shabaab al-Mujahideen (Al-Shabaab)
NATIONALITE : Somalie
CREATION :1996-1997
LEADER ACTUEL : Ahmad Umar (Abu Ubaidah)

Idéologie
L’appellation « Al-Shabaab » siginifie « La Jeunesse ». C’est une organisation terroriste musulmane conservatrice affiliée au salafisme et au wahhabisme.
Le groupe est formellement contre les non-croyants et les apostats et soutient une application extrême de la charia. Al Shabaab est né en Somalie mais est actif dans des pays limitrophes. Le groupe a prêté allégeance à Al-Qaïda en 2012.

Historique abrégé
Al-Shabaab trouve ses racines dans le conflit en Somalie des années 1990 et est alors un groupe rebelle. Une sous-branche constituée de jeunes radicaux s’en sépare et prône la gloire de la Somalie sous la charia. En 2006, l’Ethiopie envahie la Somalie avec l’appui des Etats-Unis. Al-Shabaab réfugié au sud évolue alors vers un mouvement de guérilla. En deux ans, les effectifs gonflent et passent de quelques centaines de membres à plusieurs milliers.
Au retrait de l’Ethiopie en 2008, l’organisation continue de combattre pour instaurer la charia et d’attaquer tout élément perturbateur.
Le groupe prête allégeance à Al-Qaïda en 2012. Depuis, les deux organisations s’entraident.

Organisation

alshabaabstructure

Emploi de la violence
Al-Shabaab s’est développé vers un groupe de guérilla. Le groupe est donc plus structuré et ses attaques précises. Il vise régulièrement des lieux ou du personnel particuliers, souvent en rapport avec l’étranger : le Palais Présidentiel, le personnel des Nations Unies, la Mairie de Mogadiscio, une base militaire de l’Union Africaine, des ambassades…

Ses moyens d’attaques sont ceux d’un groupe terroriste développé : mines, attentats suicides, voitures piégées, bombes, prises d’otages…
Afin d’atteindre des cibles parfois difficiles d’accès, le groupe sait développer des tactiques en fonction de ses objectifs qui se révèlent souvent efficaces.
En exemple, ses membres se sont fait passer pour des agents de sécurité pour assiéger un hôtel. En 2013 à Nairobi au Kenya, Al-Shabaab a pour objectif de faire un maximum de victimes dans le centre commercial Westgate.
Le groupe a appris de ses expériences et réussit alors à créer une brèche dans le périmètre de sécurité du centre. Conséquences : 68 morts et 175 blessés.

alshabaabzone
Zone approximative d’influence d’Al-Shabaab.
alshabaabtype
Cibles d’Al-Shabaab par type (2014-2015). A noter que les militaires sont les plus visés. (Source : Global Terrorism Database)


SOURCES

Al-Shabaa. Counter Extremism Project. 2016.
http://www.counterextremism.com/threat/al-shabab

Global Terrorism Database. Al-Shabaab. 2016.
http://www.start.umd.edu/gtd/search/Results.aspx?charttype=pie&chart=target&casualties_type=b&casualties_max=&start_yearonly=2014&end_yearonly=2015&dtp2=all&perpetrator=20036

Miller, James. Al Shabaab in East Africa. Critical Threats. 2014.
http://www.criticalthreats.org/somalia/miller-al-shabaab-east-africa-july-24-2014

Miller, James. Al Shabaab Leadership Profiles. Critical Threats. 2012.
http://www.criticalthreats.org/somalia/al-shabaab-leadership

LAISSER UN COMMENTAIRE